Home | Actualité | AADL 2001-2002 : les souscripteurs convoqués

AADL 2001-2002 : les souscripteurs convoqués

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) a commencé hier à Alger à convoquer les souscripteurs aux programmes location-vente 2001 et 2002, qui n’ont pas payé la première tranche de 10%, en vue d’actualiser leurs dossiers. L’Agence a procédé ce matin à l’envoi de 400 convocations individuelles sur un total de 15.000 souscripteurs ayant déposé leurs dossiers le 18 août 2001, premier jour de dépôt des dossiers des demandeurs de logements au niveau de l’AADL, a indiqué le directeur de l’Agence, M. Lyes Benidir. Le premier groupe de souscripteurs sera reçu le lundi 28 janvier, à raison de 400 à 500 personnes par jour, jusqu’à la finalisation du traitement des dossiers de tous les souscripteurs concernés. Les rendez-vous seront fixés en fonction de l’ordre chronologique de dépôt des dossiers initiaux entre 2001 et 2005. A cet égard, M. Benidir a appelé les souscripteurs ayant changé l’adresse communiquée sur leur dossier initial, à se rapprocher du bureau des convocations au niveau du siège central de l’AADL, à Said Hamdine (Alger), afin de récupérer directement leurs convocations. Les rendez-vous seront également fixés sur internet. Ainsi, le souscripteur pourra connaître la date et l’heure de son rendez-vous sur le site de l’Agence. L’AADL insiste sur le «respect des dates de rendez-vous fixées pour assurer une bonne réception et un bon déroulement de l’opération», a souligné son directeur. A une question sur les prix des logements, M. Benidir a précisé que l’Agence avait maintenu les prix initiaux, à savoir entre 1,4 et 1,7 millions de dinars pour les souscripteurs ayant payé la première tranche de 10 %, soulignant que ces derniers pourront prochainement réceptionner leurs logements. Quant aux souscripteurs aux programmes de location-vente 2001 et 2002 qui n’ont pas encore payé la première tranche, le responsable a affirmé que les prix des logements seront fixés par le ministère des Finances. 

Révision des prix des logements à la hausse  

«Il est naturel de revoir les prix des logements à la hausse, en raison de la revalorisation du salaire national minimum garanti (SNMG) et de la hausse des prix des matériaux de construction ces dernières années», a-t-il ajouté. M. Benidir avait indiqué, en décembre dernier, que le prix du mètre carré serait aux environs de 42.000 dinars. Les citoyens concernés par cette opération devront se présenter à leur rendez-vous, munis d’un certificat de résidence, d’un extrait d’acte de mariage, pour les mariés, et d’un acte de naissance n° 12, datant tous de moins d’un mois. Ils devront également se munir de la dernière fiche de paie et enfin d’une déclaration sur l’honneur qu’ils n’ont pas bénéficié depuis la date de dépôt de leur demande d’un logement. La souscription au nouveau programme location-vente ne sera ouverte qu’après achèvement de l’opération d’actualisation des anciens dossiers, a-t-il souligné.

Nawel A.

Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg

Commentaires (0 posté):

Postez votre commentaire comment

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Emploi en partenariat avec
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0