obtenir un crédit

Comment obtenir un crédit sans passer par la banque ?

  • Posted on
  • Posted in Banque

Diverses raisons poussent à trouver un crédit en dehors de la banque conventionnelle. De nombreux organismes alternatifs proposent leur aide avec des arguments attractifs. Les consommateurs jouissent ainsi d’un large choix. Voici comment financer un projet sans demander aux bailleurs de fonds classiques.

Penser au prêt entre particuliers réglementaire

Le prêt entre particuliers est un moyen de disposer de l’argent assez rapidement et en toute facilité. L’emprunteur peut commencer par solliciter l’aide de sa famille ou les proches. En dessous de 750 euros, les conditions demeurent entièrement libres. L’accord pour le remboursement peut se faire verbalement. C’est à partir de ce seuil que le prêteur doit faire une déclaration au niveau de la fiscalité. Il doit notamment indiquer l’intérêt qu’il tire de son capital.

La reconnaissance de dette reste le document le plus courant pour officialiser l’entente entre les deux parties. Le passage chez le notaire permet d’authentifier le contrat. Cela dit, des plateformes sur Internet facilitent la tâche. Ils proposent d’être un carrefour entre ceux qui ont de l’argent à faire fructifier et les personnes avec un projet à financer. La démarche demeure nettement plus simple qu’auprès d’une institution conventionnelle. credit-rapide.org apporte de plus amples informations sur les différents moyens d’obtenir un prêt sans passer par le banquier. Le site suggère aussi un comparateur en ligne.

Soumettre le projet au financement participatif

Les entrepreneurs en quête de fonds pour démarrer leur affaire peuvent compter sur le financement participatif. Cette option alternative aux banques a permis le lancement de nombreuses startups. L’idée est d’emprunter de l’argent aux particuliers ou aux investisseurs conventionnels. Ces bailleurs acceptent de miser sur un modèle économique ou un produit après une bonne explication. L’initiateur doit apporter tous les éclairages nécessaires. Il a intérêt à être persuasif.

Également appelé crowdfunding, ce système convient pour les PME souhaitant disposer d’un capital sans supporter les conditions bancaires habituelles. Le financement s’obtient assez rapidement si les bailleurs adhèrent au projet. Dans tous les cas, il faut rembourser toute la somme octroyée et son intérêt après une certaine période. Des plateformes spécialisées ou des pépinières d’entreprises guident ceux qui souhaitent bénéficier de l’appui du grand public. Elles touchent un pourcentage sur les transactions qu’elles parrainent.

Envisager le microcrédit en alternatif au banquier

Proposé par des entreprises financières ou des structures associatives, le microcrédit est une option alternative aux organismes de prêt classiques. Il permet d’obtenir un crédit dont le montant reste modéré. La somme octroyée dépasse rarement les 5 000 euros. Souvent de vocation sociale, ce type d’aide convient pour ceux qui ne remplissent pas le profil d’emprunteur exigé par les banques. Il s’agit aussi d’un moyen d’acquérir du matériel professionnel, le mobilier ou un véhicule.

Le bien en question pourrait servir de garantie. Le prêteur peut le saisir en cas de non-paiement. Les très petites entreprises et les artisans sont nombreux à recourir à cette solution financière pour démarrer leur activité. Parfois, les offres paraissent attractives, mais dissimulent des conditions drastiques. Il est ainsi important de toujours vérifier la teneur du contrat de microcrédit avant de le signer.

Theme BCF By aThemeArt - Proudly powered by WordPress .
BACK TO TOP